mardi 18 juillet 2017

Valentina

 

Depuis une paire de semaines, nous pouvons compter sur l’agréable compagnie de Laura Valentina Bocanegra Villegas, étudiante d’Ingénierie Industrielle et technologique en conception, développement et maintenance de systèmes de télécommunications.
Elle est venue par les routes depuis Cali, en Colombie, pour devenir volontaire chez nous. Il lui a fallu s’adapter à plusieurs jours de voyage et après aux basses températures de Cajamarca.
 “Je me suis enthousiasmé à connaître les Bibliothèques par ce que ma mère m’a conté – a dit Valentina ( mais je crois en plus que cette proposition est une forme d’opposition à n système qui, somplement, nous éduque pour être des consommateurs sans tenir compte de l’environnement, un système qui seulement s’intéresse à satisfaire ces caprises. Les Bibliothèques rurales offrent une autre option: elles ouvrent l’esprit des personnes pour qu’elles soient capables d’avoir des jugements et puissent choisir un chemin différent. J’aime aider, je veux mettre à disposition ce que j’ai appris”.

Laura Valentina s’est intégré aux tâches quotidiennes du Réeau, révisant notre système de communication et électricité, et elle appuie maintenant le Centre d’échange à préparer les livres qu’apporteront les coordinateurs aux différentes communautés lors de la prochaine Assemblée.
Merci, Valentina, pour ton intégrité, pour nous accompagner dans l’enthousiasme et la joie.

Bienvenue dans la communauté! 

Visite

Il y a quelques semaines nous avons reçu la visite d’un groupe d’étudiants, avec les professeurs Elías Rengifo et Guissela Gonzales, de l’Université nationale de San Marcos. Ils sont venus avec l’envie de connaître notre expérience de plus prêt.
Avant de venir, ils ont récupéré des livres auprès d’amis et nous les ont amené, généreusement, pour nourrir notre centre de prêt : nous reconnaissons avec sincérité et affection ce geste solidaire.

Nous avons pu mener plusieurs réunions durant lesquelles nous avons partagé différents aspects en lien avec ce que nous faisons. Nous avons aussi pu visiter une bibliothèque à la campagne, dans laquelle nous avons pu observer directement la dynamique communautaire d’animation de la lecture et d’affirmation culturelle. 

Solidaire

Il y a quelques jours nous avons reçu une précieuse donation de livres pour nos bibliothèques.
Le Señor Iván Ledesma Vílchez s’est mis en contact avec nous pour offrir quelques livres de sa collection personnelle et appuyer ainsi les missions de notre Réseau dans les communautés.
Nous ne nous connaissons pas personnellement, mais il a vu et lu sur notre travail et sait que sa donation sera bien reçue et utilisée par nos lecteurs.

Dans ce blog, nous souhaitons reconnaître son geste solidaire. Ainsi aussi se vérifie que dans ce pays et dans le monde entier – malgré les privatisations et la détresse – les personnes bonnes capables d’actions sincères et désintéressées prévalent. 

mercredi 12 juillet 2017

Assemblée


Chaque Assemblée du Réseau est synonyme de rencontre, lien, communauté, une grande opportunité pour partager nos cheminements et avancées.
“Merci de me prévenir, je vais organiser mon temps”, “Je suis en train de visiter mes bibliothèques” “Saluts de mes bibliothécaires”, ainsi répondent, enthousiastes, les coordinateurs volontaires du Réseau quand nous les prévenons que l’Assemblée est proche.
Il faut qu’ils voient qui doit les remplacer pendant ce temps avec les travaux de la ferme, il faut récupérer le livre pour l’échange, les registres le lecteurs, l’apport pour les repas communs. Et poursuivre en préparant tout cela. C’est la minga : le travail communautaire et volontaire.
Au fond, c’est la fête, parce que c’est un moment de célébration.

Bienvenue compagnons! 

Graines qui germent à Huamachuco

Je me suis sentie honorée de la tâche confiée de revenir à Huamachuco, Departament de La Libertad, quelques semaines après avoir initié dix nouvelles bibliothèques rurales dans les quartiers populaires de la ville.
J’ai été reçue cordialement par les sœurs Yesi et Rocío Altamirano, coordinatrices et éducatrices du Projet Amigo, l’organisation avec laquelle nous sommes liés dans cette mission.

Avec Rocío, nous avons passé un jour entier à marcher dans les quartiers et à rendre visite aux bibliothèques émergentes. Ce fut une joie de voir les graines commencer à s’enraciner: chaque bibliothécaire a accomodé amoureusement nos livres dans ses nouveaux espaces, où ils espèrent recevoir les habitants des communautés avec qui ils pourront les partager.

Lors de notre accueil, chaque bibliothécaire a démontré humblement son dévouement et sa volonté pour être l’élément qui impulse dans ses quartiers, pour connecter les livres et les âmes.  De la jeune Maribel Agreda, qui est en train de construire son foyer, à Doña Irma Vera Valderrama, qui est un dirigeant local de la Ronde (organisation communautaire de justice) de son quartier… Le groupe des nouveaux est aussi divers que brillant!
¡Merci pour l’aimable accueil et l’engagement sur cette voie!

Lynda Sullivan

Volontaire du Réseau

samedi 24 juin 2017

Rafa aime lire

Rafa est un enfant qui vit à Celendin, il a à peine six ans et il est en train d’apprendre à lire et écrire à l’école, mais son apprentissage ne se limite pas à ce que le maître lui enseigne : Rafita aime, surtout, lire pour lui-même et à travers la voix de sa marraine.

Doña Consuelo, qui est bibliothécaire à Rosario Bajo, lit avec plaisir les contes pour Rafita, et, pendant qu’elle lit, ce dernier prend par moment un temps d’avance car il connait par coeur chaque ligne de son conte préféré : le renard et la bougie. 

Et il ne s’agit pas seulement de ce qui le fait rire, mais aussi de ce qui le fait réfléchir : “Va t’en, renard” dit-il, “ C’est ça qui arrive aux paresseux!”. Et il se met à rire.

Si tous les enfants lisaient comme lui et si toutes les marraines lisaient pour leurs filleuls, comme le fait doña Consuelo pour Rafita, et aussi si tous les enfants fréquentaient sa bibliothèque, notre histoire serait différente.