dimanche 8 octobre 2017

Dans les communautés de Socota



Début septembre, notre compagne Rita Mocker a voyagé à Sócota, dans la province de Cutervo, pour rendre visite aux Coordinateurs du Programme Communautaire de la zone, accompagnée par  Ilse y Hannah, visiteuse et volontaire du Réseau. Le vert des montagnes et le chant des rivières nous ont souhaité la bienvenue dans ce beau village. 

Dans la maison de don Abel, nous avons organisé une reunión avec les parents et enfants à leur charge. Les mères avaient fait un grand effort pour venir et était motivées et de bonne humeur. Rita parlait avec chaque maman et enfant pour voir comment ils allaient et s’il était nécessaire de commencer une autre thérapie ou les appuyer d’une manière ou d’une autre . La coordinatrice Nadia est venue aussi et a assisté à la réunion : nous avons été impressionés de l’effort que les coordinateurs et les familles des enfants déploient. Et nous avons déploré le décès d’un des enfants: nous pensons beaucoup à sa mère et à toute sa famille. 

Le jour suivant, nous sommes sortis tôt au village de San Luis de Lucuma, et nous avons rendu visite à différents enfants du quartier de Chilac avec don Abel. Dans l’après-midi, nous nous sommes réunis à  San Luis de Lucma avec la coordinatrice Luz Nelva et les enfants qui en avaient besoin. Rita a parlé avec chaque enfant et sa mère ou son père, et leur a mo,tré des exercices et massages des pieds et du visage. 

Le dernier jour de notre séjour nous avons rendu visite à la coordinatrice Angela dans le village de Huarrago. EN arrivant, dona Ángela nous a présenté le professeur de sa fille Aldana, et la petite  Fiorela qui fait aussi partie du Programme Communautaire. Les deux enfants, qui vont à l’école tous les jours, sont très attentives à l’instruction du professeur, et sont devenues amies avec leurs camarades de classe grâce aux efforts de doña Ángela et du professeur. Pendant la réunion dans la maison de doña Angela  nous avons rencontré tous les enfants à sa charge, en plus de leurs pères et mères. 

Pour le déjeuner, les adultes ont cuisiné, pendant que les enfants coupaient des fruits pour faire une salade. En dessert, la señora Ilse a préparé una mazamorra de quinoa avec une salade de fruit qui nous a plus à tous ¡Pour terminer la reunion,  Ilse a fait une petite présentation sur la nutrition, expliquant que nous pouvons manger pour bien nous alimenter. La quinoa, céréale ancestrale et native de la montagne andine, a une valeur nutritive qui ne peut se comparer à aucune autre céréale. En plus d’être bonne à manger, elle est facile à semer, aussi tout le monde devrait laisser un petit espace dans son champ pour semer de la quinoa.

Nous remercions de tout cœur tous ceux qui appuient et accompagnent volontairement le Programme Communautaire !

Avant le retour à Cajamarca, le jeudi, nous avons dit au revoir à tous les coordinateurs, les enfants et leurs familles, à la beauté de la vallée de Socota, avec le coeur rechargé de motivation.